Maigret en vacances

 

 

  • Poche: 190 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (21 février 2001)
  • Collection : Policier / Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253142336
  • ISBN-13: 978-2253142331

Le mot de l’éditeur

Alors que le couple Maigret se repose quelques jours aux Sables-d'Olonne, Mme Maigret est victime d'une crise d'appendicite. A l'hôpital où elle est soignée, une religieuse implore le commissaire de s'intéresser à « la malade du 15 ». Dans quelles circonstances cette jeune femme est-elle tombée de la voiture que conduisait son beau-frère, le Dr Philippe Bellamy ? Pourquoi ce dernier semble-t-il faire si peur à la jeune Lucile Duffieux, une gamine de quatorze ans qui sera assassinée peu après ? Qu'est devenu Emile, son frère aîné, parti pour Paris où il n'est jamaisarrivé ?
Et Maigret d'oublier ses vacances. Entre deux visites à l'hôpital, il va percer à jour une de ces passions morbides qui peuvent naître au sein d'une vie en apparence aussi calme et équilibrée que celle du Dr Bellamy...

Critique

Un homme « normal » en vacances, ça se repose, Maigret, non. Jamais en vacances, celui-là ! Il suffit qu’il visite son épouse alitée dans une clinique pour qu’il sente l’anormal, pour qu’il piste, pour qu’il cherche, pour qu’il découvre une vérité cachée.

Sa confrontation avec un tueur psychopathe est bien dans la veine de Simenon : Maigret interroge, l’air de rien, patelin. Son adversaire feint d’être sûr de lui, se dérobe, joue les notables, plaide la maladie, la folie d’une autre. Serré de près, il tuera encore, pour se protéger, au grand dam du commissaire qui n’a pas vu venir le coup et laissera une enfant se faire tordre le coup. Une enfant de pauvre, une qui n’avait rien demandé mais qui a eu la malchance de voir. Le notable se décomposera en finale, nouveau jouet malade entre les mains d’un Maigret même pas haineux. Très belle scène entre un juge d’instruction ami du psychopathe, une amitié de classe, un juge qui défend son camarade d’extraction bourgeoise, et un Maigret compréhensif mais impitoyable.

La version télé, starring Jean Richard, a été tournée à Saint-Martin de Ré. Une toute petite ville dans laquelle j’ai traîné longtemps mes guêtres, prenant un café à l’hôtel des Colonnes comme lui, me demandant qui possédait cette belle demeure bourgeoise flanquée de canons à son huis, sise sur le port. La demeure du monstre.

Les enquêtes du célèbre commissaire Maigret

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×